DDR au Mali : Les groupes armés non signataires enfin pris en compte

Soumeylou Boubeye Maïga a déclaré que la question des anciens combattants était désormais résolue. « Nous avons résolu une question qui a longtemps fait débat. En effet, le consensus a été obtenu sur les critères d’intégration dans les différents corps [armés, ndlr] et sur les principes d’éligibilité au programme de réinsertion », a ainsi annoncé le Premier ministre malien.

Le redéploiement des forces armées, dans le cadre du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), sera ainsi effectif d’ici la fin du mois de mai prochain. Le volet Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), qui concernait initialement seulement les groupes armés signataires de l’accord de paix, sera élargi « aux groupes armés non-signataires de l’accord », ainsi qu’aux « éléments de groupes d’autodéfense qui renoncent à la violence », a souligné le Premier ministre

BANAMBA : la population de se mobilise contre la hausse des prix des aliments bétails sur le marché

La population de Banamba se mobilise contre la hausse inédite des prix des aliments bétails sur le marché hebdomadaire. Le prix du sac est passé de 7 000 F à 10 500 F CFA soit une augmentation de 3 500 F CFA. Quant au « son de Maïs », le sac est actuellement vendu à 9 500 F CFA soit une hausse de 1000 Francs. Selon les éleveurs, si rien n’est fait, cette hausse du coût de l’aliment bétail aura prochainement un impact considérable sur le prix du kilogramme de la viande.

GAO : journée d’échange et de sensibilisation sur l’immigration

« La liberté de circulation régionale à l’épreuve des stratégies de lutte contre les migrations dites irrégulières », c’est le thème d’une journée d’échange et de sensibilisation à Gao. Son objectif est de dissuader les potentiels candidats au phénomène de l’immigration clandestine. La session a été organisée par l’ONG CARITAS en collaboration avec la maison du migrant.

ANSONGO : démarrage des travaux annuels de crépissage des concessions en banco

Les populations d’Ansongo ont démarré cette semaine leurs travaux annuels de crépissage de leurs concessions en banco. Ces activités de prévention devront contribuer à restaurer les ménages avant le début de la saison des pluies afin de prévenir les inondations. Selon les sources locales, une brique en banco est vendu à 15 F et la commande peut prendre plus de temps. Durant ces deux dernières années, l’inondation a fait d’énormes dégâts matériels dans la commune de Bara dans le cercle d’Ansongo.

BOUREM : session de formation sur la mécanique moto

Une quinzaine de réparateurs d’engins à deux-roues ont entamé hier  matin une session de formation sur la mécanique moto. Elle s’articulera autour de la maintenance et l’entretien des engins à deux-roues. Organisée par l’ONG Développement Durable de la région de Gao, cette activité durera une semaine et sera sanctionnée de remise de kits de travail.

TESSIT : restitution du bilan des activités du bureau communal d’Ouatagouna

Le bureau communal d’Ouatagouna dans le cercle d’Ansongo a restitué dimanche aux populations de la localité le bilan de sa 1ere année de gestion de la commune. La situation financière et les réalisations en cours ont été rapportées par le maire devant les autorités administratives et coutumières et les représentants des jeunes et des femmes de la commune.

NIORO DU SAHEL : don de matériels pour le centre de santé de Koulouba

Quatre-vingt-dix millions de FCFA, c’est la valeur du don de matériels sociaux sanitaires offerts par la Fondation malienne pour l’entraide et le développement (FMED) au centre de santé de Koulouba à Nioro du Sahel. L’aide est composée des lits, des fauteuils pour personnes handicapées et des intrants sanitaires.

Source : L’Indicateur du Renouveau

(Visited 80 times, 1 visits today)