Célébration de la journée mondiale du lavage des mains au savon au Mali : WaterAid respecte la tradition !

afrikinfos-mali– ce 15 octobre 2018, la journée mondiale du lavage des mains au savon a été célébrée à N’Téguédo Samassébougou dans la Commune Rurale de Dialakorodji, dans le cercle de Kati, Région de Koulikoro. L’évènement était initié par l’ONG AMASBIF avec l’appui financier de l’organisation internationale, WaterAid.

En acceptant de financier ces activités de l’ONG AMASBIF dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du lavage des mains au savon au Mali sous le thème : « Le lavage des mains au savon, une recette pour la santé », WaterAid a réaffirmé son combattant à assurer, aux communautés du pays, des meilleurs services de l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement. Ainsi, le choix de N’Téguédo Samassébougou, est la volonté exprimée par ces deux organisations d’être plus proches des populations à la base.

Après le mot de bienvenue du Chef du village de N’Téguédo Samassébougou, le maire de la Commune Rurale de Dialakorodji, Oumar Guindo, a souligné que la tenue de cette journée mondiale de lavage des mains au savon à N’Téguédo Samassébougou est la marque de confiance que l’ONG AMASBIF et son partenaire WaterAid accordent à sa commune à travers son projet AEPHA appelé : ‘’Ji Ni Beseya’’. «La célébration de la journée mondiale du lavage des mains au savon est une invitation à la préservation de la santé publique aux autorités de la gouvernance locale ; aux différents usagers de la société civile dans la voie de l’éradication de certaines maladies contagieuses et toxiques par des pratiques bénéfiques, simples et moins coûteux », a-t-il déclaré.

Quant à Mme Barry Aminata Touré, Présidente de l’ONG AMASBIF, elle a précisé que le lavage des mains au savon est un élément de sécurité alimentaire, de prévention de maladie et de croissance des enfants.

Des efforts à fournir !

« La célébration de cette journée vise à attirer davantage l’attention des communautés et des pouvoirs publics sur l’importance de la pratique du lavage des mains au savon dans la prévention des maladies diarrhéique, de la maladie à virus Ebola, du trachome, etc », a déclaré, Alassane Maïga, représentant du Directeur pays de WaterAid.

Pour lui, WaterAid est une organisation internationale qui œuvre pour l’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène partout et pour tous. «Notre participation à la journée mondiale du lavage des mains au savon ici à Dialakorodji s’explique par notre volonté de soutenir et de promouvoir les pratiques d’hygiène à grand impact pour la prévention de la santé des populations», a-t-il ajouté.

Selon Alassane Maïga, le choix de N’Téguédo Samassébougou est pertinent au regard des résultats de l’étude monographique réalisée en 2015 par l’ONG AMSBIF et WaterAid, sur le changement de comportement. « Selon cette étude, sur 100 personnes interrogées sur le lavage des mains au savon dans le village, seulement 5 se lavent les mains au savon avant de manger. Et sur 100 personnes interrogées, seulement 10 se lavent les mains au savon après le nettoyage anal des enfants. Ces chiffres montrent à suffisance qu’il y a des efforts à fournir pour l’adoption des bonnes pratiques d’hygiène, et plus particulièrement le lavage des mains au savon», a-t-il témoigné.

WaterAid disponible à accompagner les efforts de l’Etat !

Dans son intervention, le représentant du Directeur pays de WaterAid a souligné que selon l’OMS, environ 70% des cas de diarrhée sont dus à une mauvaise hygiène alimentaire. « Il est établi que la non observance du lavage des mains au savon au sortir des toilettes, après le nettoyage anal des enfants avant de préparer le repas, avant le manger ou de donner à manger, constitue un facteur important de transmission des germes responsables des maladies diarrhéiques», a-t-il souligné.

Alassane Maïga a également rappelé que le lavage des mains au savon est capital pour la prévention des infections néonatales et infantiles. « Il permet de réduire de 90% la charge microbienne. C’est un geste simple, efficace et peu coûteux qui sauve des vies », a-t-il ajouté.

Il a enfin réitéré la disponibilité de WaterAid à accompagner les efforts de l’Etat et ceux des ONGs dans la fourniture des services d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement aux communautés, dans les écoles et dans les centres de santé.

Les moments forts de cette journée était la présentation d’un sketch pour sensibiliser le public sur l’importance du lavage des mains au savon. Plusieurs kits ont été remis à des personnes à travers des jeux de concours.

Ousmane BALLO, afrikinfos-mali  

(Visited 38 times, 1 visits today)