Législatives 2018 : La Cour constitutionnelle reporte, enfin, le scrutin

La nouvelle est tombée dans la soirée du vendredi. En effet, suite à une correspondance de l’Assemblée nationale, adressée à la Cour constitutionnelle, pour demander un report du scrutin, les neufs sages ont donné un avis favorable. Il s’agit, donc, d’un report de six mois, lequel pourrait être reconduit une ou deux fois.

Selon des sources concordantes, il s’agit de permettre à l’Assemblée nationale, à travers l’Etat, d’engager des réformes institutionnelles prévues dans l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, d’apaiser les tensions politiques, de relire la Loi fondamentale et les textes y afférents pour la tenue d’un scrutin juste, libre et transparent.

Ce report souhaité par l’opposition, le gouvernement, les députés et les partenaires du Mali, jure avec la Constitution. En clair, ce report est une violation de la Constitution, même si, elle arrange les partis politiques.

On peut donc dire que c’est un bricolage juridique. Pourquoi la Cour constitutionnelle a accepté aux députés ce qu’elle avait refusé, il y a à peine un mois au chef du gouvernement ? Les données n’ont pourtant pas changé, les hommes non plus.

Que s’est-il donc passé, mesdames et messieurs de la Cour constitutionnelle?

El Hadj Chahana Takiou

Source : 22Septembre

(Visited 151 times, 1 visits today)