Autorité intérimaire du Mande : Voici le bilan !

En huit mois d’exercice (Mars-Octobre 2018), les 29 membres de l’Autorité intérimaire de la commune rurale du Mandé dirigée par Nouhoum Kélépily jugent avoir réalisé ce que les anciens maires pleins n’ont pas pu faire durant toutes leurs mandatures. C’était samedi 3 novembre 2018 dans la cour de la mairie.

Les responsables de l’Autorité intérimaire du Mandé ont mis les populations au parfum du bilan de la gestion qu’ils ont eu à faire dans la mairie du Mandé pendant  8 mois d’exercice. Cette journée de restitution et d’information du public a rassemblé les notabilités du Mandé, le sous-préfet, Daha Kéïta, le directeur  du CAP de Kalabancoro et les représentants des partis politiques.

Dans son intervention, le chef de village de Ouezzindougou, Mady Koné, a salué les membres de l’Autorité intérimaire pour leur engagement en faveur du développement de la commune. Pour lui, c’est une initiative rare de la part d’une autorité communale dans le Mandé.

Pour sa part, le président de l’Autorité intérimaire, Nouhoum Kélépily, a souligné l’engagement du sous-préfet de Kalabancoro  et du Directeur du Centre d’Animation pédagogique de Kalabancoro auprès de l’équipe l’Autorité intérimaire. A l’en croire, ceux-ci ont toujours fait preuve de disponibilité. Il est aussi revenu sur l’achat des moyens de déplacements acquis pour la première fois au nom de la Mairie. Il s’agit d’une voiture, de deux motos de marque Sanili et d’une moto Djakarta. Aux dires du président, la mairie s’est procurée de tous ces engins roulants  sur fonds propres afin de faciliter la mobilité de ses agents. « Nous avons acquis tous ces biens au nom de la mairie du Mandé pendant 8 mois seulement de fonction. Nous ne les avons pas volés et nous ne devons rien à personne. Ces biens ont été achetés cash », a signalé le président de l’Autorité intérimaire.

A sa suite, le sous-préfet de Kalabancoro, Daha Kéita a fait savoir que l’Autorité intérimaire du Mandé, par ses actions bénéfiques en faveur du développement de la commune, donne la preuve palpable que les populations du Mandé peuvent compter sur elle. « Pour la deuxième fois de ma carrière d’administrateur, j’ai vu au Mandé une équipe communale, de surcroit intérimaire, donner autant de fierté à sa population. Votre œuvre sera à jamais gravée dans les annales de l’histoire du Mandé », a insisté le Sous-préfet de Kalabancoro.

Prenant la parole, le secrétaire général de la mairie, Moumouni Fofana informe le public que les activités de l’Autorité intérimaire ont porté sur plusieurs domaines durant les 8 mois derniers. Il s’agit, entre autres, de l’agriculture, l’élevage, la santé, l’éducation, l’environnement, l’hydraulique, l’assainissement, l’énergie, la culture.

Au chapitre des réalisations, le Secrétaire général de la mairie a mentionné l’achat d’un véhicule 4-4,  le payement mensuel régulier de 100 000 FCFA pour la restauration des agents de la protection civile à Samayana, la réception des mobiliers, d’un tricycle, d’une bâche, l’achat de motos pour le recouvrement des taxes, le paiement des dettes de la mairie estimée à 17 397 115 FCFA. A ces réalisations, s’ajoutent la réparation des voies principales de Kanadjiguila et l’accompagnement des indigents.

A noter que le total des recettes des 8 mois de l’Autorité intérimaire dans la commune du Mandé est de 77 363 700 FCFA contre  71 066 735 FCFA en dépenses.

Youssouf Z

Source : Info-Soir

(Visited 23 times, 1 visits today)