Réhabilitation du site touristique de Kouroukan Fouga : Des centaines de millions volatilisés !

Le site touristique de Kouroukan Fouga (situé dans le cercle de Kangaba à 85 Km de Bamako), classé patrimoine culturel national reste jusque-là un terrain vierge qui n’attire pas les visiteurs à hauteur de souhait. L’espoir de voir la première réalisation sur le site, suscité par l’ancien président Amadou Toumani Touré, suite à la pose de la première prière de la stèle commémorative (un complexe multifonction) lors de la clôture du mois du Cinquantenaire, s’est vite éteint. La raison : après le coup d’Etat de mars 2012, on a perdu toute trace du financement sur budget national intégralement acquis pour la réalisation des travaux. Depuis, personne n’en parle. Des centaines de millions volatilisés ?

Selon nos sources, le montant de la réalisation de l’infrastructure était évalué à des centaines de millions de FCFA et les démarches pour l’entame des travaux étaient très avancées. Le maître d’œuvre du monument, qui devait figurer les statuts des 12 rois ayant participé à la réunion de l’adoption des 44 articles de la Charte de Kouroukan Fouga, avait été sélectionné. Les travaux étaient confiés au cabinet d’architecture-Aldi qui était, lui aussi, très avancé dans la démarche de la main d’œuvre. Mais, 8 ans après la promesse présidentielle de bâtir la première infrastructure sur le site, Kouroukan Fouga demeure un terrain vide. « Personne ne daigne même en parler. On ne s’est pas jusque-là où est passé le fonds acquis auprès du Trésor public. Même pas droit à une simple explication. Kouroukan Fouga, qui est en passe de devenir très prochainement un patrimoine culturel mondial, ne mérite pas ça », regrette une de nos sources.

Pour rappel, la première pierre de la stèle commémorative avait été posée sur le site de Kouroukan Fouga par l’ancien président Amadou Toumani Touré lors de la cérémonie de clôture du mois du cinquantenaire tenue le jeudi 30 septembre 2010 à Kangaba.

A l’époque, le président ATT montrait même sa disponibilité à faire de Kouroukan Fouga la vitrine de la culture mandingue en ces termes : « ce monument constitue le premier élément d’un plan d’aménagement comprenant une promenade dite Allée de la Charte de Kouroukan Fouga, un institut de recherche sur la culture Mandé et la charte de Kouroukan Fouga, un musée de la culture mandingue et l’implantation d’infrastructures d’accueil, de rencontres et de loisirs compatibles avec la valeur historique et socioculturelle du site ».

Mais, à en croire nos sources, tous ses beaux rêves sont partis en fumée avec la chute du président ATT. « L’Etat étant une continuité, tout ce que nous demandons, c’est de venir faire sur le site les travaux dont le financement avait été acquis. Nous demandons, vivement, l’implication du ministre de la Culture afin de pouvoir retracer les fonds destinés au site de Kouroukan Fouga », recommandent nos interlocuteurs.

Youssouf Z KEITA 

Source : Info-Soir

(Visited 37 times, 1 visits today)