Le ministre de la communication, charge des relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement, Yaya SANGARE, a présidé ce vendredi 6 décembre 2019 l’ouverture des travaux de la 45èmesession du conseil d’administration de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM), dans les locaux de son département. C’était en présence du DG de l’ORTM, Salif SANOGO, et de l’ensemble des administrateurs.

 Cette présente session était consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de budget 2020 ; du programme d'activités 2020 et du projet de grilles radio et télévision 2020. Des travaux du jour, il ressort que le budget prévisionnel de l’ORTM pour l'année 2020, s'élève à 14 072 310 000 FCFA dont : 55,99 % environ pour les ressources propres estimées à 7 879.000.000 FCFA, soit une diminution de 9,38 % par rapport à 2019 (8.695.200000 FCFA) ; 44,01 % pour la subvention de l'État, soit 6.193.310.000 FCFA, dont 500.000.000 FCFA du Budget Spécial d’Investissement ;

Le projet de budget 2020 connaît donc une diminution de (10,01% environ) par rapport à 2019, dont la dotation rectifiée se chiffre à 15 638 471 000 FCFA. Un montant de 4 115 554 000 F CFA de la subvention de l'Etat sera utilisé pour faire face à des charges contraignantes sur les registres suivants : dépense en personnel, 1 000 304 000F CFA ; dépense en énergie, 900 000000 FCFA reparti comme suit : 800 000 000 FCFA pour EDM et SOMAGEP, 100 000000 FCFA pour le gas-oil destiné aux groupes électrogènes des stations régionales, de Bozola et du parc automobile : véhicules de reportage et de mission.

En 2020, les dépense en communication : (téléphone, connexion internet par liaisons spécialisées) s’élèvent à 1 336 000 000 FCFA. Quant aux dépenses en pièces de rechange pour les équipements techniques ils sont estimés à 200.000.000 FCFA. De même, la dépense en frais de diffusion des programmes de l'ORTM en bandes KU sont de l’ordre de 190 000 000 FCFA ainsi que les dépenses en transmission et diffusion de programmes qui estimé à 489 250 000 FCFA pour l’année 2020.

Au 31 octobre 2019, il faut dire que l'ORTM, selon le ministre Yaya SANGARE, n'a pas atteint ses prévisions budgétaires. De ses propos, il ressort que l'office a eu un taux de réalisation de 31,19 % pour un montant de 2 712 071 122 FCFA. Ce taux, a-t-il fait savoir, est en nette régression par rapport à 2017 et 2018 où l'Office avait réalisé respectivement 4 400 047 843 FCFA, soit un taux de 100% et 3 532 518 646 FCFA en 2017, soit un taux de 79,38% en 2018.

En outre, il faut noter avec le ministre que les ressources propres de l'ORTM sont en légère diminution. Pour la deuxième année consécutive, a déploré le ministre, les recettes au titre de la redevance bien que prévues n'ont pu être recouvrées, lors de l'exercice écoulé, en raison des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des textes régissant la redevance. «Le Département poursuivra ses efforts en vue de faire évoluer ce dossier resté longtemps en souffrance» a rassuré le ministre Yaya SANGARE.

«Faisons de l’année qui s’annonce, l’année du défi, celui de faire de l’ORTM, la première source d’information et de référence de tous les médias, d’ici et d’ailleurs, qui veulent s’informer sur le Mali, sur sa vie politique, sa culture, son économie, ses opportunités de création d’emplois, ses réussites, son Armée et sa sécurité, certes dans la langue officielle du pays, mais aussi et surtout dans nos langues nationales plus accessibles à nos concitoyens du Mali et de la sous-région. C’est possible et nous le pouvons, et je vous y engage», a exhorté le Ministre SANGARE dans son intervention. Pour ce faire, l’année 2020 sera marquée par le retour de certaines émissions phares dans les programmes de l’ORTM. Ainsi, pour conforter nos Forces Armées et de Sécurité, magnifier leur courage et leur sacrifice pour la défense de la Patrie, les grilles de la Radio et de la Télévision feront une large place aux programmes, messages et émissions de soutien aux FAMa, engagées dans une guerre asymétrique inédite contre le terrorisme et le banditisme de grands chemins. L’on notera le retour de l'émission ‘’Justice et justiciable’’, une émission littéraire, dénommée ‘’Surface littéraire’’.

L’émission ‘’Portrait’’ dont l'objectif est de valoriser et montrer les efforts ou exploits accomplis par des personnalités ou simples citoyens dans leur carrière professionnelle. Mais la plus grande innovation de la grille 2020 sera le débat politique contradictoire ‘’En toute franchise’’ tant réclamé par la classe politique.

Par ailleurs, il y aura la création d'une nouvelle émission dénommée ‘’Grand reportage’’. A travers cette rubrique, deux sujets majeurs de l'actualité seront traités en profondeur tous les mois. Un invité est ensuite reçu sur le plateau par rapport à chacun des sujets traités.

Abdoulaye OUATTARA/Afrikinfos-Mali