Après l’échec des négociations hier soir, les syndicats signataires du 15 octobre 2016 ont décrété une nouvelle grève à compter dece lundi 17 février 2020 jusqu’au 13 mars 2020, soit 20 jours d’arrêt de travail.

C’est après quatre jours de négociations entre le Gouvernement et le Collectif des syndicats signataires du 15 octobre 2016 sans succès que les enseignants ont décidé de déclencher cette nouvelle grève de 480 heures  dès ce matin, 17 février 2020 jusqu’au vendredi 13 mars 2020, soit 20 jours.

Le seul point de blocage reste l’application immédiate de l’article 39 de la Loi n° 2018-007 du 16 janvier 2018, portant statut du personnel enseignant qui article stipule: «toute majoration des rémunérations des fonctionnaires relevant du Statut général s’applique de plein droit au personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Éducation préscolaire et Spéciale».

Ousmane BALLO/ Afrikinfos-Mali